Purgatoire des innocents

Karine Giébel nous étonne une fois encore avec ce nouveau roman très noir

Purgatoire-des-innocents

Tel est pris qui croyait prendre

Ouvrage sans concession, situé dans la droite ligne de Meurtres pour rédemption. Ici, la trame mêle deux genres distincts : le polar d’un côté, avec une histoire de braquage, et le thriller de l’autre, avec un personnage de psychopathe proprement terrifiant. Un télescopage explosif ! Nuits d’angoisse garanties …

Lorsqu’à sa sortie de prison, Raphaël entraîne son jeune frère William dans un premier braquage, il imagine ça comme une initiation. Mais place Vendôme, l’attaque de la bijouterie tourne mal.  Un policier et une passante sont tués. William est grièvement blessé. Les deux frères s’enfuient alors avec leurs deux complices, et se réfugient chez une vétérinaire de campagne, Sandra, qu’ils prennent en otage. Le deal qu’ils proposent à la jeune femme est simple : soit elle accepte de soigner William, soit ils la tuent. La vétérinaire tente ce qu’elle peut. Mais le blessé ne se rétablit pas. Et c’est alors que le mari de Sandra téléphone, pour  dire qu’il rentre à la maison…

Dans la tête de Raphaël et de ses acolytes, aucun problème. Ce ne sera qu’un otage de plus. Mais ce qu’ils n’imaginent pas, c’est que le mari en question est un psychopathe de la pire espèce, qui ramène dans son camion deux adolescentes enlevées à la sortie du collège… Entrés dans la maison du diable sans le savoir, les quatre braqueurs vont vite comprendre la signification du mot proie…

Karine Giébel a été deux fois lauréate du Prix Marseillais du Polar : en 2005 pour son premier roman Terminus Elicius et en 2012 pour son sixième livre Juste une ombre, également prix Polar francophone à cognac.  Les Morsures de l’ombre, son troisième roman, a reçu le prix Intramuros, le prix Polar SNCF et le prix Derrière les murs. Meurtres pour rédemption est considéré comme un chef-d’œuvre du roman noir. Ses livres sont traduits dans plusieurs pays, et pour certains, en cours d’adaptation audiovisuelle. Purgatoire des innocents est son septième roman.

Actu : parution simultanée de Juste une ombre chez Pocket.
Actu numérique : également disponible chez 12-21, l’éditeur numérique.

Auteur : Karine Giébel www.karinegiebel.fr
Noir & Thriller
Mai 2013
600 pages – 20 €
Editeur : Fleuve Noir www.fleuvenoir.fr