Philippe Pasqua

Philippe Pasqua exposera avec une œuvre monumentale à Beirut art week du 18 au 24 septembre 2013

T-rex Phlippe Pasqua

Le T-rex  en aluminium chromé, Succès total de Philippe Pasqua avant l’exposition de Beyrouth !

Le géant préhistorique trône sur l’embarcadère de la Compagnie des Bateaux-Mouches face à la Tour Eiffel. Un endroit insolite pour cette œuvre détonante de Philippe Pasqua, une sculpture moulée à partir d’un squelette original (4 m de haut et 7 m de long). L’artiste, dans son questionnement permanent, se plait à jouer avec les codes muséaux.

A l’occasion de la première édition de BEIRUT ART WEEK, du 18 au 24 septembre 2013, Philippe Pasqua expose une œuvre  monumentale dans la capitale libanaise, en plein cœur du centre-ville, devant l’entrée principale des souks de Beyrouth juste à côte du célèbre restaurant « Momo » créé par Mourad Mazouz. Philippe Pasqua exerce son talent dans la noirceur et dans l’expressionnisme d’une peinture toute en épaisseur.

Depuis les années 90, le thème de la vanité est au cœur de son travail ; peintures, dessins, photographies ou sculptures monumentales. En bronze chromé ou marbre blanc de Carrare, ses crânes géants sont aussi associés à des papillons aux dimensions hors normes.

Du 18 au 24 septembre 2013, BEIRUT ART WEEK invite les artistes à s’exprimer librement dans le paysage urbain de la capitale. Le parcours rassemble une vingtaine de projets conjuguant installations, sculptures, performances qui, en interaction avec le public, prennent corps à travers les lieux symboliques de Beyrouth tels que les souks en centre-ville, Zaitounay Bay, Saifi Village ou encore Harbour Square. Parmi la vingtaine d’œuvres  proposées aux côtés de Philippe Pasqua, nous retrouvons notamment les travaux d’artistes de renommée internationale tels que Mona Hatoum, Xavier Veilhan et Matthew Monahan dont les œuvres  proviennent de la collection privée de Tony Salamé

Philippe Pasqua, de renommée internationale, il est aujourd’hui considéré comme l’un des artistes les plus marquant de sa génération. Ses œuvres  figurent dans de prestigieuses collections françaises et internationales et sont régulièrement présentes dans les grandes ventes publiques d’art contemporain ; il est le deuxième artiste français le mieux vendu aux enchères après Robert Combas (source : ArtPrice).

La série de peintures des Blocs et Traumas ont forgé la légitimité de l’artiste au début des années 2000 et posé la base de son œuvre. La vulnérabilité et le traumatisme du corps sont les fibres qui donnent toute la force de sa représentation humaine. Un autre aspect majeur du travail de Pasqua réside dans ses « vanités » modernes empreintes des rites vaudou. Chaque œuvre  de Pasqua est le fruit d’une tension entre ce qui peut être montré et ce qui est dissimulé par la société. Il sublime ainsi l’altérité stigmatisée en peignant l’être humain dans sa différence ou sa dimension sacrée.

Vanité aux papillons P.Pasqua

Vanité aux papillons, 2012. Bronze peint. Hauteur : 3.23m sur socle, sera exposée à la BEIRUT ART WEEK 2013.

Pour plus d’informations www.pasquaphilippe.com

(T Rex : crédits photo AFP-Claire Lebertre)