Peter Lindbergh

Aaron Young by Peter Lindbergh

Aaron-young-by-Peter-Lindbergh

Née d’une démarche artistique inédite, la nouvelle campagne ZILLI dévoile Aaron Young by Peter Lindbergh.

Capturé par l’un des plus grands photographes de mode, le blouson iconique de la maison lyonnaise colle à la peau du jeune prodige de la scène artistique new-yorkaise.
Le pur esthétisme inhérent à la photographie de mode se déplace vers l’art contemporain pour une lecture à plusieurs degrés, à l’instar des détails d’un blouson ZILLI qui se découvrent progressivement. Soit une capacité à conjuguer la beauté de l’exécution à la sensorialité du toucher et du porter, de la noblesse des matières – cerf velouté, agneau délicat, crocodile nubuck, cachemire-chinchilla -, au raffinement des finitions, de la virtuosité de la coupe à la précision du montage.
Imaginée au diapason de ce blouson, œuvre  d’artisans chevronnés, la campagne a réuni le plus grand portraitiste du siècle, Peter Lindbergh et l’artiste chéri de Big Apple, Aaron Young. Une rencontre pleine de connivence entre deux hommes choisis par ZILLI pour leur liberté et leur créativité.
On ne présente plus le premier : initiateur des «supermodels», Peter Lindbergh poursuit aujourd’hui la construction d’une nouvelle histoire photographique baptisée « Unknown »
Déjà présent dans les collections permanentes de prestigieux musées (MoMa, Los Angeles County Museum of Art, JJC Oppenheimer Fund, Jumex Mexico City), Aaron Young multiplie quant à lui les supports (sculpture, vidéo, photo, dessin) pour, notamment, sublimer le langage de la rue.
La performance « Burn Out » avec ces traces de pneus laissées par des motards sur des panneaux d’aluminium m’avait beaucoup intéressée parce qu’elle m’évoquait certains motifs des doublures ZILLI « explique Alexandra Schimel-Fila. La complicité de ZILLI avec son époque l’a très tôt conduit à devenir mécène d’événements et de lieux majeurs comme les Biennales de Lyon ou la Villa Médicis à Rome. Cette nouvelle campagne, à l’orientation très innovante, s’inscrit dans notre volonté de renforcer ces liens avec l’art contemporain ajoute la Directrice de la Communication de la maison.
C’est à Paris, dans un appartement haussmannien, que Peter Lindbergh, Aaron Yong et ZILLI se sont retrouvés pour donner vie à cette campagne d’un genre nouveau, sous la direction artistique de Magnus Naddermier.
L’esprit germanopratin qui jalonne la collection Automne Hiver 2013-14 résonne parfaitement avec la facette rimbaldienne d’Aaron Young : le regard planté dans l’objectif, l’artiste en blouson noir, magnétise.
Coutumière des créations audacieuses, la maison ZILLI confirme là son naturel précurseur : Aaron Young by Peter Lindbergh ouvre une nouvelle ère appelée à se poursuivre dans la réalisation du blouson ZILLI by Aaron Young.

Aaron Young en quelques dates
1972 – Naissance à San Francisco
2001 – Bachelor of Fine Arts, San Francisco Art Institute
2001 – Vidéo «High Performance» achetée par le MoMa
2004 – Master of Fine Arts, Yales University

Aaron Young a notamment exposé à :
Minneapolis (Midway Contempory Art)
Los Angeles (Gallery Siter)
Berlin (Kunst-Werke) Naples
Moscou (Galerie Gagosian)
Paris et Bruxelles (Almine Rech)
Séoul (Kukie)
Miami (Art Basel)
Rome (MACRO)

www.peterlindbergh.com/
www.zilli.fr