Maserati Ghibli

La première berline sportive de luxe de la marque Masserati se décline dans une gamme complète.

Maserati:

Découvrez la nouvelle Maserati Ghibli …

Présentation générale
Faits et chiffres
Motorisations
Transmissions
Design extérieur
Châssis
Sécurité
Intérieur

PRÉSENTATION GÉNÉRALE
Maserati-2

La toute nouvelle Ghibli marque un tournant dans l’histoire de Maserati. Révélée au salon automobile de Shanghai et commercialisée à peine quelques mois après la nouvelle Quattroporte, la Ghibli permettra à Maserati de proposer simultanément, pour la première fois de son histoire, deux modèles de berlines parfaitement complémentaires.
La Ghibli constitue un modèle essentiel dans la stratégie de Maserati qui prévoit de produire 50 000 véhicules par an à partir de 2015.
La gamme essence – 330 ch ou 410 ch – offre des performances élevées en termes de puissance grâce à son moteur essence V6 biturbo de 3,0 litres. Cette berline « sportive de luxe » qui arrive sur le segment E est disponible en propulsion mais également avec la transmission intégrale, sur le modèle S Q4.
L’esprit de la Ghibli est résolument sportif. Ainsi, le modèle le plus puissant, la Ghibli S Q4, développe une puissance de 410 ch (301 kW), permettant de passer de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes et d’ atteindre une vitesse maximale de 284 km/h.
La Ghibli est également le premier modèle de la marque à proposer une version diesel. Elle est équipée d’un moteur V6 turbocompressé qui offre toute la sonorité, le raffinement & le plaisir de conduite si caractéristiques de la marque, avec une consommation inférieure à 6 litres/100 km (NEDC). La Ghibli Diesel va également devenir la première Maserati équipée de la technologie Start & Stop.
Bien que la Ghibli affiche 50 kg de moins, un empattement réduit de 173 mm (et des dimensions globales réduites de 291 mm), ce modèle partage avec la Quattroporte l’essentiel de son architecture, et notamment le système de protection des occupants, le châssis, l’architecture de suspensions, les moteurs et la technologie de phares avant à LED.
Le défi auquel l’équipe de Design était confrontée consistait à créer une berline mettant en valeur ses caractéristiques de conduite dynamiques grâce à une identité visuelle agressive tout en conservant des repères visuels reconnaissables avec la Quattroporte.
Ainsi, les lignes de la carrosserie évoquent celles d’un coupé quatre portes tandis que la grille de la calandre et les feux lui donnent un aspect résolument félin. La grille de la calandre s’inspire de la GranTurismo actuelle et constitue également un hommage à l’A6 GCS des années 50.
Elle conserve également le montant arrière caractéristique de Maserati, sur lequel on retrouve l’emblématique logo Saetta Maserati, tradition qui remonte à 1963.
Le profil de la voiture est dominé par une ligne de force qui part des grilles d’aération Maserati traditionnelles situées derrière les roues avant et s’étend jusqu’aux feux arrière.
À l’intérieur, la Ghibli se démarque par le design exclusif de son tableau de bord en parfait accord avec son caractère sportif, tout en conservant le niveau d’équipements haut de gamme attendu sur une Maserati.
La Ghibli est une vraie berline sportive de luxe, offrant les performances d’un coupé sans transiger toutefois sur l’habitabilité qui caractérise une berline Executive Maserati.
La Ghibli, la Ghibli S, la Ghibli S Q4 et la Ghibli Diesel sont toutes équipées d’une boîte de vitesses automatique à huit rapports, alliant performance et confort exceptionnel.
Les différentes versions de la Ghibli se caractérisent par une tenue de route parfaite grâce à une répartition équilibrée des masses, une suspension avant à double triangulation et une suspension arrière à cinq bras. En outre, la Ghibli S Q4 offre davantage de sécurité grâce au tout nouveau système 4 roues motrices « Q4 » de Maserati.
Elle établit également de nouvelles références en termes de qualité, tant dans les domaines de la conception, du développement et de la production, que dans celui des contrôles qualité.
La Maserati Ghibli est produite dans la nouvelle usine de Grugliasco, combinant le Savoir-faire traditionnel de la marque au Trident à des technologies de pointe afin de garantir une qualité irréprochable.
La Ghibli fait son entrée dans le segment E en bénéficiant d’un réel avantage en termes d’ équipements haut de gamme comme l’écran Maserati Touch Control (8,4 pouces), les pédales réglables, les caméras de recul, l’intérieur en cuir Poltrona Frau, le système audio Bowers & Wilkers à 15 haut-parleurs, ou encore le Wi-Fi disponible via les réseaux locaux sans fil.

FAITS ET CHIFFRES
La Ghibli est commercialisée en deux modèles et en deux motorisations essence biturbo, avec notamment, la version V6 BiTurbo de 410 ch (301 Kw) de la Ghibli S et la Ghibli S Q4.
La Ghibli offre également un V6 turbo-diesel de pointe, le premier dans l’histoire de Maserati, principalement conçu pour le marché européen.
La Ghibi S offre aux clients le choix entre l’efficacité de la propulsion où la sécurité et l’agilité du système à quatre roues motrices « Q4 », avec la Ghibli S Q4.
La Ghibli S Q4 passe de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes et atteint une vitesse maximale de 284 km/h
La Ghibli S n’a besoin que de 5 secondes pour atteindre les 100 km/h et atteint 285km/h en vitesse maximale.
La répartition parfaitement équilibrée des masses, la suspension avant à double triangulation accompagnée d’une suspension arrière à cinq bras permettent à la Ghibli d’avoir une excellente tenue de route.
La connectivité aux réseaux WLAN par les points d’accès WiFi, le système audio Bowers & Wilkens de 15 haut-parleurs crée sur mesure et l’écran tactile Maserati Touch Control de 8,4″ sont autant d’équipements disponibles.
La Ghibli est le deuxième modèle (après la Quattroporte) à être fabriqué selon les nouvelles normes de qualité dans la nouvelle usine Maserati de Turin.
La Ghibli a visé une note de 5 étoiles au crash-test Euro NCAP en intégrant un troisième chemin de charge de force et sept airbags afin de compléter son châssis haute résistance.

MOTORISATIONS
Une nouvelle gamme innovante de moteurs essence conçus par Maserati forme le coeur de la Ghibli. Les nouveaux moteurs V6, tous dotés d’un double turbo et d’une technologie GDI (Injection directe d’essence) développée en étroite collaboration entre les équipes Powertrain de Maserati et de Ferrari, sont construits à Maranello, en exclusivité pour Maserati.
Ces moteurs sont produits dans l’usine Ferrari de Maranello, réputée pour son excellence et sa technologie de pointe depuis 60 ans. La nouvelle génération de moteurs Maserati se caractérise par une puissance et un plaisir de conduite inégalés et un plus grand respect de l’environnement.
La Ghibli sera disponible en deux versions : l’une équipée d’un moteur essence V6 de 3,0 litres suralimenté à double turbo, l’une d’un moteur diesel V6 turbo de 3,0 litres.
La Ghibli Diesel devient la première Maserati à être dotée d’un moteur diesel. Dans le respect de la tradition Maserati, ce moteur turbo de 3.0 litres est l’un des plus puissants de la catégorie grâce à une puissance de 275 ch et à un couple de 600 Nm à 2 000 tr/min.

MOTEUR V6 DES GHIBLI S ET S Q4
La version la plus puissante du V6 de la Ghibli S partage l’essentiel de sa technologie avec le moteur phare V8 de la Quattroporte.
Avec une puissance de 410 ch (301 kW) à 5 500 tr/min, le V6 biturbo, qui est plus compact que le V8, offre des performances dignes de ce dernier avec 550 Nm de couple entre 1 750 tr/min et 5 000 tr/min.
La vitesse de rotation maximum du V6 est de 6 500 tr/min, ce qui ne l’empêche pas de fournir 90 % de ses 550 Nm de couple à partir de 1 600 tr/min et de disposer d’un couple spécifique plus élevé que celui du V8 à 183 Nm par litre. Ce moteur possède également une fonction de suralimentation capable de fournir la puissance maximale du moteur entre 1 750 tr/min et 5 000 tr/min.
La Ghibli S Q4 passe de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes, tandis que la Ghibli S les atteint en 5,0 secondes.
La Ghibli S Q4 affiche une vitesse maximale de 284 km/h tandis que la Ghibli S atteint une vitesse maximum de 285 km/h.
Ces moteurs offrent également un très bon rendement au vu de leurs performances exceptionnelles. La Ghibli S Q4 n’a presque rien à envier à la version à propulsion arrière, avec une consommation de 10,5 litres/100 km (NEDC) contre 10,4 pour la Ghibli S.
La version à propulsion arrière possède un très léger avantage en matière d’émissions : elle émet 242 g de CO2/km pour 246 g pour la version à transmission intégrale.
Les turbocompresseurs parallèles du moteur V6 sont légèrement différents des turbocompresseurs à double entrée du V8 mais le bloc moteur conserve les principales caractéristiques du V8 et notamment son diamètre d’alésage (86,5mm) qui reste inchangé.
Celui-ci utilise des culasses spécifiques permettant un swirl important et deux variateurs de phase en continu sur chacune des 4 culasses. Ce qui permet d’avancer ou de retarder en temps réel et de façon indépendante le calage des soupapes d’admission et d’échappement pour maîtriser la combustion de manière optimale et ainsi obtenir des performances élevées, tout en réduisant la consommation.
Autre composant caractéristique de la nouvelle gamme de moteurs Maserati : le nouveau système d’injection directe à 200 bars. Cette pression très élevée permet de pulvériser le carburant, améliorant ainsi le mélange du carburant et de l’air et la combustion aux régimes les plus élevés.
La Ghibli S est dotée de deux intercoolers intermédiaires (qui refroidissent chacun un des turbocompresseurs) tous deux montés de part et d’autre du radiateur principal afin de capter un flux constant d’air neuf et frais.
Le moteur met également en oeuvre un module de commande électronique ultramoderne, qui intègre des processeurs à haute vitesse de calcul pour gérer toute une série de fonctions de commutation en temps réel.
Les ingénieurs de Maserati Powertrain ont également opté pour des équipements auxiliaires qui fonctionnent à la demande, avec une pompe à huile à cylindrée variable commandée électriquement, pour optimiser la consommation et les performances.
Ils emploient également une commande informatisée innovante de l’alternateur, qui surveille la consommation électrique du véhicule et gère la charge électrique de l’alternateur en conséquence.
Le moteur offre deux modes de fonctionnement, Normal et Sport, ainsi que des variantes manuelles de chaque mode, commandées par des palettes de changement de vitesse placées sur la colonne de direction.
La nouvelle Ghibli permet également de bénéficier de la stratégie I.C.E. (Increased Control Efficiency ou amélioration du contrôle et du rendement), une fonction destinée à réduire la consommation de carburant, les émissions et le bruit. Il s’agit d’un mode sélectionné par le conducteur, qui offre une réponse plus douce à l’accélération pour une conduite plus souple.
Il désactive également la fonction de suralimentation des turbocompresseurs et maintient les clapets d’échappement Sport fermés jusqu’à un régime de 5 000 tr/min. De plus, il adapte les passages de rapports pour les rendre plus fluides et plus lents et réduit le couple à chaque point de passage.
Alors que les moteurs de la Ghibli S et de la Ghibli S Q4 développent une puissance identique, la version S Q4 est équipée d’une pompe à huile modifiée afin de permettre le passage de l’arbre de transmission du différentiel avant.

MOTEUR V6 DE LA GHIBLI
La deuxième variante, plus abordable, du moteur essence V6 possède non seulement une puissance de 330 ch (243 kW) et 500 Nm mais permet également de réaliser des économies de carburant grâce à une consommation de seulement 9,6 litres/100 km, tout en émettant 223 grammes de CO2/km. Toutefois, la Ghibli est capable d’atteindre les 100 km/h en à peine 5,6 secondes.

MOTEUR DIESEL V6 DE LA GHIBLI
Le moteur diesel V6 de la Ghibli est le premier de ce type dans l’histoire de Maserati.
Le turbodiesel V6 de 2 987 cc développe une puissance de 275 ch (202 kW) et un couple impressionnant de 600 Nm, deux caractéristiques qui lui permettent d’atteindre les 100 km/h départ arrêté en seulement 6,3 secondes. En outre, la consommation de carburant du moteur (NEDC) est de 5,9 litres/100 km et ses émissions de CO2 s’élèvent à seulement 158 g par kilomètre.
Celui-ci utilise un système avancé d’injection directe du carburant common rail avec 2 000 bars de pression d’injection et est également
équipé d’injecteurs à temps d’arrêt réduit. Ceci lui permet de réaliser des injections séquentielles multiples pour obtenir des performances très réactives et des émissions plus propres.
Ce moteur utilise un turbocompresseur unique à géométrie variable. Le collecteur d’échappement est doté de la technologie air-gap.
La Ghibli est également la première Maserati à utiliser la technologie Start &Stop, qui peut réduire la consommation en carburant et les émissions de CO2 jusqu’à 6 % en fonction du type de route et de la densité du trafic. Ce système coupe le moteur lorsque la voiture s’arrête et le rallume presque instantanément lorsque le conducteur appuie sur la pédale d’accélérateur.
Chaque Maserati peut être identifiée instantanément à la sonorité de son moteur et, grâce à son nouveau système sonore actif Maserati, la Ghibli Diesel ne fait pas exception.
Deux dispositifs sonores, montés près des sorties d’échappement, accentuent les notes les plus distinctives du moteur et les modulent avec précision afin de les adapter au mode de conduite. Lorsque le conducteur appuie sur le bouton Sport situé sur le tunnel central, le son s’amplifie encore pour une sensation de plaisir absolu.

SYSTÈME D’ÉCHAPPEMENT
La sonorité et les performances du système d’échappement de la Ghibli sont commandées par des soupapes pneumatiques situées dans les conduites qui émergent de chaque rangée de cylindres et traversent le compartiment sonore afin de produire la sonorité rauque, si caractéristique de la marque.
En mode Normal standard, les soupapes de dérivation restent fermées jusqu’à 3000 tr/min pour que le moteur émette un son agréable et feutré qui émerge des quatre sorties d’échappement sport.
En mode Sport, le véhicule règle divers paramètres de manoeuvrabilité et les soupapes d’échappement sont également ouvertes, pour que les gaz d’échappement empruntent le trajet le plus court et le plus dynamique possible, permettant ainsi à la Ghibli de développer sa puissance maximale et de produire la sonorité singulière d’un moteur Maserati.

TRANSMISSIONS
TRANSMISSION
Toutes les versions de la Ghibli sont équipées de la boîte de vitesses automatique à huit rapports ZF AT8 – HP70.
Conçue dès le départ pour s’adapter à la propulsion arrière traditionnelle et au nouveau système de transmission intégrale « Q4 », la transmission offre un confort et des performances excellentes, permettant un passage rapide des rapports, une réducation de la consommation de carburant, du bruit et des vibrations.
Dans la lignée de la tradition Maserati, elle propose cinq modes de passage des rapports différents : Auto Normal, Auto Sport, Manuel Normal, Manuel Sport ainsi que le mode I.C.E., permettant de réduire les consommations.
Auto Normal est le mode activé par défaut sur la Ghibli. Les changements de rapports s’effectuent tout en souplesse, à bas régime, pour privilégier le confort et réduire la consommation de carburant.
Auto Sport modifie le mode de passage des rapports, avec une plus grande vivacité à haut régime et un engagement perceptible, qui renforce les sensations sportives de la transmission.
Dans ces deux modes, le véhicule détecte diverses conditions, notamment s’il se trouve en montée ou en descente, s’il freine fortement ou s’il négocie un virage, et sélectionne en conséquence le rapport et le mode de passage les mieux adaptés.
La boîte peut également être commandée manuellement en appuyant sur le bouton « M » du tunnel de transmission.
En mode Manuel Normal, le conducteur peut passer les rapports soit avec les palettes de sélection allongées placées sur la colonne de direction, soit avec le levier de vitesses. Il contrôle la sélection des rapports, mais le système intervient et rétrograde ou engage le rapport supérieur si le moteur passe en sous- ou en surrégime.
En mode Manuel Sport, les passages de rapport sont les plus rapides et les plus nets. Le conducteur contrôle intégralement la transmission. Le système n’intervient pas, même si le conducteur dépasse le seuil du limiteur de régime moteur. Il agit uniquement si le régime moteur diminue de façon excessive dans un rapport donné.
Le mode ICE (Increased Control Efficiency) a été pensé pour réduire au maximum les consommations de carburant, permettre une conduite détendue et offrir une sécurité accrue dans les conditions de très faible adhérence. La boîte change de rapport de façon aussi fluide que possible, que ce soit pour passer au rapport supérieur ou pour rétrograder.
Tous les modes de passage des rapports peuvent être sélectionnés par l’intermédiaire des boutons situés sur la gauche du levier de vitesses.

DIFFÉRENTIEL À GLISSEMENT LIMITÉ
La Ghibli est le seul véhicule de sa catégorie à être doté d’un différentiel à glissement limité arrière mécanique de série dans toutes ses versions afin d’offrir la meilleure traction dans toutes les conditions de conduite.
Ce système asymétrique et son pignon d’entraînement conique assurent un blocage de 35 % en acceleration et de 45 % en relâche.
Le différentiel arrière est entraîné par un arbre de transmission constitué de deux parties de 80 mm de diamètre, doté de deux joints homocinétiques et d’une tête d’accouplement en caoutchouc. Il traverse un palier en caoutchouc monté sur la traverse pour réduire les niveaux de bruit, de vibrations et de rudesse sans nuire à la rigidité.

SYSTÈME À QUATRE ROUES MOTRICES Q4
Le système de transmission intégrale « Q4 » constitue une avancée majeure pour Maserati. Le système Q4 permet à la Ghibli S Q4 d’adhérer aux surfaces les plus glissantes grâce à son système de traction intelligente de pointe, activable à la demande. Ce système laisse les roues avant passives jusqu’à ce qu’elles soient nécessaires afin d’aider à la traction.
Le système Q4 offre la réactivité d’une transmission arrière alliée à la sécurité accrue que seules les transmissions intégrales peuvent fournir dans les situations critiques, ceci sans augmenter la consommation en carburant.
L’architecture de ce système est basée sur un embrayage multi-disques à bain d’huile à commande électronique installé dans une boîte de transfert relié par un arbre de transmission à l’essieu avant.
En cas de perte d’adhérence due aux virages à grande vitesse, aux accélérations puissantes ou en cas de très faible adhérence au niveau de l’essieu arrière, il ne faut que 150 millisecondes au système pour répartir de manière égale, à 50/50 entre les essieux, la transmission qui était essentiellement sur les roues arrière. Cependant, la suspension arrière multibras offre une traction si performante qu’il est rare que le système Q4 ait besoin d’envoyer plus de 35 % de la transmission aux roues avant.
Ce système est également capable de répartir à nouveau la transmission sur les roues arrière afin de garantir à tout moment la meilleure traction possible sans pour autant accroître la consommation de carburant.

Maserati a développé son propre algorithme afin de suivre en temps réel un nombre très important de paramètres du véhicule (comme le patinage des roues, le braquage et l’angle de lacet, la puissance, la vitesse, le freinage et l’ESP) ainsi que l’adhérence des roues par rapport au style de conduite. En traitant ces données, le système Q4 peut optimiser un profil d’adhérence dédié pour chaque roue et créer une gestion dynamique optimale du véhicule afin de s’adapter à n’importe quelle route à tout moment.

DESIGN EXTÉRIEUR
Le design de la Ghibli met en avant ses caractéristiques de conduite plus dynamiques tout en conservant des liens visibles avec la Quattroporte et en lui conférant une personnalité visuelle plus agressive.
Les lignes de la carrosserie évoquent celles d’un coupé tandis que la grille de la calandre et les feux lui donnent un aspect résolument félin. L’imposante grille de la calandre s’inspire de la GranTurismo actuelle et constitue également un hommage à l’A6 GCS des années 50.
Elle conserve également le montant arrière caractéristique, arborant le logo Saetta Maserati classique pour perpétuer une tradition qui remonte à 1963.
Le design de la calandre avant est accentué par les courbes des ailes avant qui soulignent la forme du capot avant de plonger sur les feux avant, qui convergent vers le Trident. Le profil de la voiture est dominé par une ligne de force qui part des traditionnelles grilles d’aération Maserati situées derrière les roues avant et s’étend jusqu’aux feux arrière. Le design de la carrosserie et du soubassement tient la promesse sportive de son allure avec un coefficient de trainée (Cx) égal à 0,31 permettant de réduire la consommation en carburant et d’améliorer la stabilité à vitesse élevée, prouesse dont seule la Ghibli est capable dans le segment E.

CHASSIS

CARROSSERIE
Le châssis de la nouvelle Ghibli partage l’essentiel de son architecture avec la Quattroporte et a été conçu avec la plus haute précision pour satisfaire les exigences des clients de Maserati en termes de performances et de confort. Il respecte toutes les réglementations envisageables en matière de sécurité.
S’articulant autour d’une cellule de sécurité en acier rigide, elle met en oeuvre divers alliages d’acier et d’aluminium, chacun remplissant une fonction précise pour maximiser la résistance, réduire le poids et garantir la répartition équilibrée des masses de cette berline sportive.
La partie avant du châssis est réalisée en fonderie d’aluminium et intègre une traverse renforcée pour obtenir un niveau de rigidité exceptionnel dans toutes les directions tandis que la partie arrière du châssis est réalisée en acier laminé.
Le choix de l’aluminium pour la majorité des panneaux de carrosserie de la Ghibli vise à allier sécurité maximale des occupants et poids minimum. C’est ainsi que les quatre portes et le capot sont fabriqués en aluminium.
Le choix de l’aluminium a également une incidence positive sur le poids, la consommation et les niveaux d’émissions.
D’autres matériaux moins conventionnels sont également utilisés sur la caisse de la Ghibli, notamment du magnésium ultra léger au niveau de la traverse de la planche de bord.

SUSPENSION
Les suspensions à double triangulation sont un héritage des voitures de course Maserati. La Ghibli perpétue cette tradition, tout en intégrant un certain nombre de technologies nouvelles pour une précision accrue.
Elle est dotée, à l’avant, d’une suspension à doubles triangles superposés en aluminium montés en position haute pour garantir une maniabilité aisée et précise du véhicule.
L’aluminium est le matériau prédominant sur la suspension avant : les écrous de tête d’amortisseur, les fusées de moyeux et les montants sont en aluminium forgé, tandis que les ressorts sont en acier. L’aluminium est également présent sur les amortisseurs Skyhook à adaptation en continu et sur la barre antiroulis.
La géométrie du système créée une configuration en parallélogramme, ce qui a permis aux ingénieurs Maserati de mettre au point une direction précise, réactive et agréable.
La suspension arrière est dotée d’une version plus ferme du système multibras à cinq éléments de la Quattroporte. Elle possède quatre bras en aluminium et elle réconcilie les exigences contradictoires de confort exceptionnel et de performances sportives extrêmes.
Le système de suspension de la Ghibli est articulé autour d’un système d’amortissement à calibrage constant afin de contrôler les mouvements de ses ressorts en acier et de ses barres antiroulis.
Le système d’amortissement adaptatif Skyhook est disponible en option pour tous les modèles de la Ghibli. Il permet désormais de contrôler par voie électronique chacun des quatre amortisseurs Skyhook indépendamment les uns des autres. Il s’agit d’une variante du système standard de la Quattroporte, bien que ses performances et ses réglages aient fait l’objet de modifications importantes afin de convenir à l’esprit plus dynamique de la Ghibli.
Le mode activé par défaut sur le système Skyhook privilégie le confort, mais si le conducteur appuie sur le bouton de la suspension, le réglage devient alors plus sportif. Cette rigidité accrue de l’amortissement pousse la maniabilité de la Ghibli à des niveaux encore plus élevés. Globalement, ce réglage réduit considérablement les transferts de charge longitudinaux et latéraux et limite le roulis de la caisse au minimum pour révéler l’âme sportive de la voiture.
Le système qui commande les amortisseurs Skyhook contrôle un grand nombre de paramètres, notamment la vitesse et l’accélération latérale et longitudinale, les mouvements de la caisse et des différentes roues, ainsi que les valeurs dynamiques des amortisseurs.
Le système s’adapte pour répondre au mieux au mode de suspension choisi par le conducteur et offre ainsi quasi instantanément les caractéristiques d’amortissement idéales pour chaque roue.
Dans le courant de l’année, la Ghibli Diesel et la Ghibli S Q4 seront toutes les deux disponibles avec un système d’amortisseurs à architecture sport qui sera articulé autour du système d’amortissement à calibrage constant en remplacement du système Skyhook en option.
Alors que l’architecture de la suspension sport reste la même, ce système réduit la garde au sol de 10 mm et utilise des ressorts plus rigides ainsi que des amortisseurs Koni plus fermes et à double effet qui s’adaptent aux différentes conditions. Ce système n’est disponible que sur ces deux modèles afin d’équilibrer leur répartition des masses légèrement plus importante à l’avant (51 : 49).

JANTES ET PNEUMATIQUES
Équipée de série de jantes de 18″, la Ghibli est également disponible avec des jantes de 19″, 20″ mais également des jantes de 21 pouces.
Les alliages des jantes de 18″, 19″ et 20″ sont obtenus à partir de techniques de fluotournage, qui réduisent l’épaisseur centrale des roues et se focalisent sur la réduction du poids, sans compromettre la rigidité ni la solidité.
La jante de 21″ est une roue en alliage forgé, qui a également été pensée pour favoriser la légèreté : son poids n’excède pas celui du modèle de 20″.
Toutes les jantes de la Ghibli ont été conçues et développées dans un souci de mise en valeur de l’apparence extérieure de la carrosserie et de réduction des masses non suspendues, afin d’améliorer l’adhérence et l’agilité du véhicule.
– Sur la Ghibli et la Ghibli Diesel, la taille des pneumatiques est de 235/50 à l’avant et à l’arrière.
– Sur la Ghibli S et la Ghibli S Q4, leur taille est plus importante : elle est de 235/50 à l’avant et de 275/45 à l’arrière.
Les jantes de 19″ chaussées de pneus 245/45 à l’avant et 275/40 à l’arrière sont pensées pour les économies de carburant, la discrétion sonore sur route et le confort lors des longs trajets.
Les jantes de 20″, avec de pneus de 245/40 à l’avant et 285/35 à l’arrière, représentent le compromis parfait entre performances et confort, tandis que les jantes de 21″, dotées de pneus 245/35 à l’avant et 285/30 à l’arrière, sont conçues pour la conduite sportive.
Les quatre modèles de jantes peuvent chausser des pneus Pirelli, Dunlop ou Continental. Toutes les roues peuvent être équipées de pneus hiver.
La Ghibli surveille également en permanence la pression de ses pneus à l’aide d’un capteur monté à l’intérieur de la jante et intégré à la valve. La pression est visible sur l’afficheur du tableau de bord. En cas de crevaison ou de variation de la pression d’un pneu, le système indique cet événement au conducteur par le biais d’avertissements visuels et sonores.

DIMENSIONS
Les trois moteurs révolutionnaires de la Ghibli sont montés dans un empattement qui, avec 2 998 mm, est réduit de 173 mm par rapport à l’empattement de la Quattroporte et dont la longueur totale, qui fait 4,97 mètres, est inférieure de 29 cm par rapport à celle de la Quattroporte.
La Ghibli est également plus basse de 20 mm par rapport à la Quattroporte mais les mesures qui lui confèrent son allure qui en fait l’une des voitures les plus agressives du segment E concernent les voies avant et arrière. Sa voie avant de 1635 mm est plus large d’un millimètre par rapport à celle de la Quattroporte, tandis que sa voie arrière de 1653 mm est plus large de 6 millimètres que celle de la Quattroporte.
La Ghibli pèse également 50 kg de moins que sa grande soeur, le poids de la Ghibli S étant de 1810 kg tandis que celui de la Ghibli S Q4 est de 1870 kg.
Le coffre offre une capacité de 500 litres et l’espace prévu pour les jambes à l’avant est le plus vaste de sa catégorie.

SYSTÈME DE FREINAGE
Maserati poursuit sa collaboration avec la marque Brembo et la nouvelle Ghibli en profite, puisque tous les modèles sont équipés d’une technologie de freinage à étriers fixes.
Les freins des modèles Ghibli S sont des disques de freins Dual Cast ventilés et percés en croix de 360 mm x 32 mm et leurs disques avant sont coiffés d’étriers Brembo fixes en alliage à six pistons. Ces derniers sont équipés d’étriers Brembo fixes en alliage à quatre pistons, également utilisés sur la puissante Quattroporte.
Ses disques de frein reprennent la technologie Dual Cast mise au point par Maserati. Cette technologie permet de compenser le poids de la surface de freinage en fonte par une cloche en alliage pour réduire au minimum les masses non suspendues. Ainsi, la Ghibli S et la Ghibli S Q4 s’arrêtent en seulement 36 mètres lorsqu’elles évoluent à 100 km/h.
Ces freins sont caractérisés par une grande surface de frottement et un refroidissement des plus efficaces. Ils sont conçus pour offrir des performances constantes dans des conditions de course et sont surdimensionnés pour répondre aux exigences imposées par les capacités de performance extrêmement élevées de la nouvelle Quattroporte.
En raison d’un moteur un peu moins puissant, la Ghibli et la Ghibli Diesel utilisent des disques de frein avant plus petits de 345 mm x 28 mm avec des étriers fixes à quatre pistons à l’avant ainsi que des disques de 320 mm x 22 mm avec des étriers de frein flottants à l’arrière. Les freins plus petits ne nuisent toutefois pas à sa puissance de freinage. Tout comme la Ghibli S, qui est plus rapide, la Ghibli et la Ghibli Diesel ont toutes les deux une distance d’arrêt de 36 mètres à 100 km/h.
Mais la puissance de freinage élevée ne constitue qu’un aspect des performances de freinage globales de la Ghibli : le partenariat avec Brembo avait également pour objet d’améliorer le confort acoustique du système de freinage du nouveau modèle. S’inscrivant parfaitement dans la tradition de la Ghibli, le développement des freins a réussi à concilier des objectifs apparemment incompatibles : performances pures et confort absolu.
La Ghibli dispose également d’un frein de stationnement électronique, qui s’applique sur les quatre roues. Le bouton placé sur l’encadrement du levier de vitesses active le frein lorsque le véhicule est immobile.
En cas d’urgence, il peut également servir de dispositif de sécurité en conduite. Dans ce cas, le système communique avec le module de commande électronique de contrôle de la stabilité et fait décélérer le véhicule en toute sécurité, lui appliquant un ralentissement de 0,5 g jusqu’à ce que le frein soit relâché.
Les freins agissent également dans le cadre du système d’aide au démarrage en côte automatique de la Ghibli. Les capteurs embarqués détectent l’inclinaison du véhicule lorsqu’il est stationné en montée, puis actionnent les freins pendant quelques secondes, pour laisser au conducteur le temps de déplacer son pied de la pédale de frein sur l’accélérateur sans que le véhicule ne recule.
Il est à noter qu’en plus de leur grande robustesse, les étriers de frein Maserati ont également toujours constitué un élément de design important du véhicule. La Ghibli ne déroge pas à la règle : les étriers de frein avant et arrière sont disponibles de série en noir, avec l’inscription « Maserati » imprimée en blanc.
Ils se déclinent également en trois autres coloris : un rouge sportif, un bleu Maserati pour apporter une touche d’élégance au véhicule et un gris argent des plus lumineux.

DIRECTION
La Ghibli est dotée d’un tout nouveau boîtier de direction en aluminium, spécialement développé pour la nouvelle géométrie de la suspension avant et dont l’objectif est d’offrir plus de sensations au conducteur à vitesse élevée tout en facilitant les manœuvres  à vitesse réduite.
Les ingénieurs de Maserati ont ainsi pu atteindre une précision extrême, combinée à la réactivité nécessaire pour négocier les virages à haute vitesse.
Ce nouveau composant a également permis de réduire le rapport de réduction de la direction, offrant une maniabilité rare pour cette catégorie de berline : tout en préservant l’impression de confort dans toutes les situations, les sensations de conduite sont exacerbées pour un plaisir de conduite accru.
En réponse à la demande des clients, Maserati a évité de recourir au système de direction électrohydraulique. La Ghibli utilise un système de direction assistée hydraulique sensible à la vitesse qui évite toute assistance artificielle désagréable lorsque le conducteur tourne rapidement le volant.

SYSTÈME DE CONTRÔLE DE STABILITÉ MASERATI
Développé dans les conditions de test les plus extrêmes, le Maserati Stability Program met en oeuvre divers capteurs afin de détecter toute situation nécessitant d’intervenir à la place du conducteur.
Le MSP offre une sécurité supplémentaire, qui vient s’ajouter à la stabilité intrinsèque du châssis de la Ghibli : il aide ainsi le conducteur à profiter sans appréhension de la maniabilité du véhicule, dans toutes les conditions.
Il évalue en permanence la tenue de route et l’adhérence du véhicule et combine divers systèmes de sécurité et de performance pour préserver la manoeuvrabilité idéale de la Ghibli.
Les deux composants majeurs sur lesquels le MSP intervient sont le moteur et les freins. En cas de dérapage, le MSP réduit le couple moteur et peut serrer les freins en émettant des signaux ultra précis et progressifs pour rétablir la stabilité du véhicule en quelques millisecondes.
Les autres systèmes clés constituant le MSP comprennent :
– L’ABS, qui empêche le blocage des roues lors du freinage, pour maintenir la manoeuvrabilité du véhicule en toutes circonstances.
– L’EBD (répartiteur électronique de la force de freinage), qui répartit l’effort de freinage entre l’essieu avant et l’essieu arrière pour éviter le blocage des roues arrière.
– L’ASR (antipatinage), qui empêche le patinage des roues motrices dans les conditions de faible adhérence.
– La régulation MSR, qui évite le blocage des roues motrices au rétrogradage sur surface glissante.
Pour ce faire, il mesure la vitesse de rotation des roues motrices par rapport à celle des roues non motrices et accélère légèrement les roues motrices si nécessaire.
– Le BAS (capteur de serrage des freins), qui met en oeuvre divers capteurs pour identifier les situations de panique ou de freinage d’urgence et augmenter la pression dans le circuit de freinage.
– L’aide au démarrage en côte « Hill Holder », qui se connecte automatiquement au système de freinage pour éviter le recul du véhicule lors d’un démarrage en côte.

SÉCURITÉ
Les équipements de sécurité passive de la nouvelle Ghibli ont été conçus pour offrir une tranquillité d’esprit maximale à ses occupants et obtenir les cinq étoiles au crash-test Euro NCAP. Maserati a concilié ces exigences contradictoires en utilisant des aciers laminés à chaud dans certaines zones essentielles du compartiment passager, pour renforcer la sécurité des occupants, et de l’aluminium dans d’autres parties, pour limiter le poids du véhicule. L’avant du compartiment passager (les montants et les moulures de bas de porte) est ainsi constitué de composants en acier laminé à chaud et d’une traverse de planche de bord en magnésium pour gagner en légèreté, tandis que l’arrière est rigidifié avec de l’acier haute résistance.
Les barres de protection situées à l’avant et à l’arrière du véhicule sont en aluminium extrudé, tandis que les portes, le compartiment moteur, les garde-boue et le coffre à bagages sont en aluminium.
Les ingénieurs de Maserati ont ajouté un troisième chemin de charge d’impact sur la structure avant de la voiture afin d’aider à disperser la charge et à répartir les forces sur le véhicule, garantissant ainsi la stabilité de la structure de la carrosserie en cas de choc frontal.
La nouvelle Ghibli est dotée d’un système à sept airbags et d’un appuie-tête avec protection traumatique pour assurer une sécurité maximale de ses occupants.

AIRBAGS
À l’avant, les airbags à double niveau de déploiement sont invisibles pour les occupants, dissimulés dans le volant et le tableau de bord. Ils protègent la tête en cas de collision frontale tandis qu’un airbag au niveau des genoux protège les jambes du conducteur et réduit la pression sur le fémur en cas d’accident.
Le thorax et le bassin du conducteur et du passager avant sont protégés par les airbags latéraux placés sous le cuir des sièges.
Sur les côtés, la tête des occupants est protégée par deux airbags rideaux de tête intégrés au pavillon du véhicule, à côté du montant B. L’airbag rideau protège la tête des occupants avant et arrière en cas de choc latéral.

CARACTÉRISTIQUES DES CEINTURES DE SÉCURITÉ
Les sièges sont dotés de nombreux équipements de sécurité destinés à réduire les éventuels traumatismes des vertèbres cervicales de leurs occupants. Si le véhicule est percuté par l’arrière, ses appuie-tête actifs se rapprochent automatiquement de la tête de l’occupant. Les ceintures de sécurité à trois points avant sont dotées de prétensionneurs pyrotechniques avec limiteur de charge qui se déclenchent en cas de collision, pour maintenir les passagers en toute sécurité, contre le dossier de leur siège et prévenir ou réduire l’étendue de leurs blessures. Les ceintures de sécurité sont ajustables en hauteur pour s’adapter aux occupants.

CAMÉRA ARRIÈRE
La caméra arrière d’aide au stationnement de la nouvelle Ghibli facilite les manœuvres et la marche arrière, tout en les rendant plus sûres. Installée à côté du bouton d’ouverture du coffre à bagages, elle permet de visualiser la zone à l’arrière du véhicule et d’afficher l’image en couleur correspondante sur l’écran tactile MTC de 8,4″. Ce système fonctionne avec les capteurs d’aide au stationnement de série et émet un signal sonore si le véhicule s’approche d’un obstacle situé derrière lui.

FEUX AVANT
Les feux bi-xénon et les feux diurnes à LED confèrent au design extérieur son caractère distinctif. Alors que la Ghibli et la Ghibli Diesel sont équipées de série de feux avant bi-xenon, la Ghibli S et la Ghibli S Q4 sont également dotées d’un système d’éclairage avant automatique (le système AFS, également disponible en option sur la Ghibli et la Ghibli Diesel) qui ajuste en permanence la longueur du faisceau des feux avant pour allier excellente visibilité de la route et très faible éblouissement des véhicules arrivant en face. Les feux avant bi-xénon allient technologie et style, toutes les fonctions secondaires étant entièrement assurées par des LED.
Chaque bloc feux avant intègre des feux diurnes à LED, avec une forme de feu hautement distinctive, de jour comme de nuit. Il comprend également des clignotants, des feux de position latéraux à LED et un réflecteur latéral.
Grâce à une caméra vidéo montée devant le rétroviseur intérieur, le système d’éclairage propose une commande de faisceau spéciale pour la conduite sur autoroute, qui augmente la longueur du faisceau sans que le conducteur ait besoin de passer manuellement en feux de route.
Des capteurs surveillent le style de conduite et la vitesse et, si la route est dégagée, la longueur du faisceau s’allonge et s’élargit au maximum, tout en suivant la rotation des feux avant en fonction des changements de direction du véhicule.
En outre, le conducteur dispose de quatre réglages automatiques de l’éclairage : pour la conduite en ville, la conduite sur autoroute, en cas de faible visibilité et en cas de sens de circulation inversé, pour les pays concernés. Chacun de ces modes, permet, de manière automatique , un éclairage optimal de la chaussée, pour une sécurité renforcée.
Le faisceau pour la conduite en ville s’active à une vitesse inférieure à 45 km/h. Il est plus large et plus court, pour améliorer la visibilité en courbe et dans les zones périphériques dangereuses, tout en perturbant le moins possible les autres usagers de la route. Le faisceau pluie s’active lorsque les essuie-glaces avant fonctionnent. Les faisceaux individuels sont réglés à des niveaux différents pour réduire les reflets au minimum. Les faisceaux extérieurs sont réglés de manière à être plus larges et plus hauts, pour permettre aux autres usagers de la roue de mieux voir la Ghibli. La fonction de rotation du faisceau et les quatre fonctions AFS peuvent être désactivées dans le menu correspondant.

FEUX ARRIÈRE
Les feux arrière de la Ghibli ont été développés pour garantir une visibilité maximale du véhicule et lui conférer un style caractéristique, très novateur.
Ces feux à LED intègrent la fonction feu de position dans un cercle éclairé qui entoure le feu arrière lui-même. Cet anneau inclut les feux stop, les clignotants, les feux de recul et les feux antibrouillard. Le réflecteur extérieur et les feux de position latéraux à LED viennent compléter l’éclairage arrière.

INTÉRIEUR
Maserati-1
À l’intérieur, la Ghibli se démarque par le design exclusif de son tableau de bord répondant parfaitement au désir du client. Le plaisir de conduire dans un esprit plus sportif et plus jeune tout en conservant le niveau d’équipements que l’on attend d’une Maserati.
Le cuir Poltrona Frau, dont la réputation n’est plus à faire, est disponible de série. Pour la première fois, cette caractéristique est associée à la possibilité de choisir deux finitions cuir pour le tableau de bord.
L’habitacle de la nouvelle Ghibli associe un style élégant et épuré à des technologiques innovantes et un esprit sportif intemporel.
Bien que sa silhouette agressive évoque celle d’un coupé, la Ghibli parvient à offrir une garde au toit à l’arrière typique d’une berline sans les compromis que l’on doit accepter chez les autres berlines haut de gamme inspirées d’un coupé.
La configuration ingénieuse de l’intérieur a également permis à Maserati de proposer des sièges rabattables selon une configuration 60/40 et un coffre d’une capacité de 500 litres ainsi qu’un compartiment spacieux dans la console centrale, de grandes poches de rangements dans les portes et une grande boîte à gants ventilée.
Le siège conducteur propose un réglage électrique de série et possède une finition cuir.
Les modèles Ghibli S et S Q4 sont équipés d’un siège à l’assise encore plus confortable grâce à un réglage électrique huit directions et possèdent en option un système de réglage électrique afin de monter ou descendre le pédalier. Les réglages de siège, de soutien lombaire et des rétroviseurs sélectionnés peuvent tous être sauvegardés et rétablis sur simple pression d’un bouton.
Un grand tunnel central sépare les sièges avant et contient deux porte-gobelets ainsi qu’une prise de 12 V tandis que sa console abrite un compartiment pour les téléphones portables, des connexions USB et Aux-in pour les autres appareils.

Le couvercle de la console divisé dans le sens longitudinal forme également l’accoudoir pour les passagers avant et chacune de ses moitiés s’ouvre pour offrir deux porte-gobelets supplémentaires ainsi qu’une seconde prise 12 V. (D’autres prises 12 Volt sont prévues le long du levier de vitesses, dans l’accoudoir arrière et dans le coffre à bagages.) La console possède également un compartiment ventilé afin de permettre à la climatisation de refroidir son contenu. Les sièges arrière de la Ghibli offrent un confort semblable, les deux sièges extérieurs étant spécifiquement conçus pour donner une impression durable de confort tout en offrant un excellent support latéral . Ils sont équipés de fixations ISOFIX afin d’attacher les sièges enfants en toute sécurité.

Ces sièges possèdent un accoudoir central rabattable qui peut faire office de cinquième siège si nécessaire et abrite deux porte-gobelets ainsi qu’un compartiment de rangement. « Le design intérieur offre une simplicité d’une grande élégance ainsi que des lignes épurées et des instruments faciles d’utilisation », a déclaré M. Ramaciotti. « Les fonctionnalités sont dissimulées afin d’attirer l’attention sur les surfaces lisses, les courbes du tableau de bord et du tunnel central », a-t-il ajouté.
À l’instar de tous les modèles de la marque au trident, l’intérieur de la Ghibli est conçu autour d’une interface conducteur intuitive et facile d’utilisation. Le tableau de bord comporte un compteur de vitesse et un compte-tours aux dimensions généreuses, encadrant un écran TFT de 7 pouces qui renseigne le conducteur sur de nombreuses fonctions du véhicule.
La plupart des réglages du véhicule sont orientés vers le conducteur et commandés par des boutons situés le long du levier de vitesses. Les autres réglages embarqués peuvent être ajustés par le conducteur par le biais de l’écran tactile MTC (Maserati Touch Control), situé au centre de la planche de bord.
Les Ghibli S et S Q4 sont équipées de série des sièges en cuir, de la finition bois, des sièges avant à réglage électrique 8 positions, de la climatisation bizone et du régulateur de vitesse actif ainsi que du système de feux avant adaptatifs Bi-Xénon et des étriers de frein fixes.
Maserati offre également un degré de personnalisation exceptionnel en permettant au client de choisir parmi une large gamme de matériaux dont le bois, la fibre de carbone, le cuir, le plafond en Alcantara et de nombreuses autres options.
L’habitacle se distingue principalement par les éléments suivants :

MASERATI TOUCH CONTROL (MTC)
Le conducteur peut commander presque tous les équipements embarqués de la Ghibli de manière simple et intuitive grâce à l’écran tactile MTC de 8,4″.
Depuis ce large écran tactile, les utilisateurs peuvent commander les fonctionnalités telles que l’autoradio, le système de navigation et le lecteur de DVD. Il peut également intégrer une connectivité Bluetooth pour coupler le système de téléphonie à des sources extérieures telles que les téléphones portables et les dispositifs Apple©.
Grâce à la prise Aux-in, aux ports USB ou au lecteur de carte SD, l’utilisateur du système peut écouter de la musique, regarder un film ou encore visualiser des photos.
Les menus du MTC proposent différentes options de configuration des principaux paramètres du véhicule. Ils restent accessibles en permanence depuis les icônes affichées au bas de l’écran.
Le MTC commande également le chauffage et la ventilation des sièges avant, le chauffage du volant et le déroulement/l’enroulement du pare-soleil de la lunette arrière disponible en option. Il permet en outre de visualiser les images de la caméra arrière.

RÉGULATEUR DE VITESSE ET LIMITEUR DE VITESSE
La nouvelle Ghibli est équipée de série d’un régulateur de vitesse actif. Les commandes de ce système sont disposées sur le volant et la vitesse est indiquée sur l’afficheur du panneau d’instruments. Le régulateur de vitesse est de type actif, c’est-à-dire qu’en montée ou en descente, la voiture accélère ou ralentit pour maintenir la vitesse sélectionnée.
Ce système se voit enrichi d’une nouvelle fonction de limiteur de vitesse actif qui permet aux conducteurs de régler une vitesse maximum afin de ne pas dépasser accidentellement les limitations de vitesse.
Activé et désactivé à l’aide d’un bouton situé sur le volant, ce système est simple à utiliser et peut être désactivé par le conducteur dans les situations d’urgence en appuyant au maximum sur la pédale d’accélérateur.

POINTS D’ACCÈS WIFI
La nouvelle Ghibli intègre une technologie de réseau local sans fil disponible en option, qui la transforme en un véritable point d’accès WiFi mobile. Les utilisateurs peuvent insérer une carte SIM dans son routeur WLAN pour recevoir des signaux Internet, qui peuvent être retransmis autour du véhicule sous la forme d’un signal Internet sans fil.
La technologie permet de connecter simultanément jusqu’à trois périphériques du type ordinateur portable, téléphone portable ou tablette. Le système prend en charge les protocoles HSDPA, UMTS, EDGE et GSM.

SYSTÈME AUDIO
L’installation audio de la nouvelle Ghibli produit un son d’une puissance et d’une qualité remarquables qui repose sur 8 haut-parleurs contrôlés par l’unité centrale. Un système audio premium composé de 10 haut-parleurs et d’un amplificateur de 600 W est également disponible.
Enfin, pour une qualité de son optimale, le système audio surround Bowers & Wilkins disponible en option, se compose de 15 haut-parleurs et d’un amplificateur de 1280 W, parfaitement associés au son Surround QuantumLogic™. Ce système audio sur mesure Bowers & Wilkins a nécessité des études acoustiques longues et très poussées. Mais le résultat est à la hauteur de nos exigences puisque ce système reproduit chaque nuance du son, avec une pureté dynamique d’un niveau exceptionnel, pour un réalisme absolu et une expérience acoustique inégalée à bord d’une voiture.
Alors que le système de son Surround QuantumLogic™ traite chaque piste audio ; les éléments de la piste audio, et notamment les instruments, les voix et la réverbération de l’habitacle sont identifiés, séparés et transmis dans un champ sonore enveloppant, d’un réalisme et d’une précision exceptionnels pour reproduire une image audio d’une clarté et d’une précision absolues.
Ce système comprend un cône central de médium de 100 mm en kevlar et trois haut-parleurs d’aigus de 25 mm au centre et sur les côtés du tableau de bord. Les portes avant accueillent un haut-parleur de basses de 165 mm et un haut-parleur à cône de médium de 100 mm en kevlar tandis que les portes arrière abritent chacune un haut-parleur de basses de 165 mm en kevlar et un haut-parleur d’aigus de 25 mm. La plage arrière est munie de deux haut-parleurs de médium de 100 mm en kevlar et d’un caisson de basses de 350 x 200 mm.

CLÉ INTELLIGENTE
Intégrant la technologie de démarrage sans clé Keyless Go, le corps de la clé de la nouvelle Ghibli est fabriqué en aluminium poli, symbole d’élégance et de qualité.
Lorsque la Ghibli est verrouillée, il suffit d’avoir la clé dans sa poche ou son sac à main et de tirer sur une poignée de porte ou d’appuyer sur le bouton du coffre à bagages pour déverrouiller le véhicule. De cette manière, il est inutile de chercher systématiquement sa clé pour actionner le bouton d’ouverture de la télécommande et déverrouiller le véhicule.

VITRAGES
La nouvelle Ghibli ne fait pas seulement la part belle à la sécurité et aux prouesses technologiques, elle offre également un confort incomparable. En raison de l’importance de la surface vitrée, les vitres de la Ghibli peuvent être équipées d’ un double vitrage en verre feuilleté insonorisant (le pare-brise en est déjà équipé).
Ce type de technologie contribue à la réduction des bruits extérieurs et à une meilleure stabilité de la température, tout en offrant des vitres plus résistantes, pour renforcer le confort et la sécurité des occupants. Les trois vitres arrière peuvent également être équipées d’un verre teinté pour plus d’intimité.

CLIMATISATION
La climatisation automatique est basée sur un système bizone et assure de nombreux échanges d’air par le biais des 13 ouïes de ventilation.
Quatre de ces ouïes sont situées à l’arrière du véhicule. Le débit d’air est géré par un capteur solaire qui garantit un niveau de confort exceptionnel et stabilise la température sélectionnée.
Le conducteur et le passager avant bénéficient de fonctions de réglage individuelles de la température. Elles peuvent être commandées par l’intermédiaire du MTC ou d’un panneau de commande situé sous l’écran.
La climatisation est assurée par un compresseur à cylindrée variable, commandé électroniquement afin d’adapter exactement son fonctionnement aux souhaits des occupants du véhicule.
Une série de capteurs permet au système de contrôler l’air ambiant. Le capteur d’humidité commande ainsi le débit des ouïes de dégivrage et de désembuage et le capteur solaire régule la température de l’air pour compenser les effets du rayonnement solaire et de la température extérieure.
Ce système dispose de 13 orifices de ventilation : un désembueur au niveau du pare-brise, quatre ouïes au niveau de la planche de bord, deux ouïes au niveau de la jonction entre les montants avant et l’encadrement supérieur des portes, deux ouïes au niveau des pieds du conducteur et du passager avant, deux ouïes centrales au niveau de l’unité de commande arrière et enfin deux ouïes au niveau des pieds des passagers arrière.

QUALITÉ
Les programmes des nouvelles Quattroporte et Ghibli ont ouvert une nouvelle ère de l’excellence chez Maserati.
Cette recherche permanente de qualité commence à la base, avec la modernisation complète de son usine installée près de Turin et continue jusqu’au sommet avec le test final que subit chaque Ghibli à la sortie de la chaine de production.
Cette exigence de la qualité a également été démontrée lors du développement de la Ghibli, dans le cadre des essais intensifs du programme de fiabilité comprenant :
– Plus de six millions de kilomètres d’essais avec une flotte de plus de 90 Ghiblis
– Des centaines de milliers de kilomètres d’essais supplémentaires afin de valider chaque amélioration
– Des essais dans des conditions de chaleur extrême en Afrique du Sud et au Maroc
– Des essais dans des conditions de froid extrême en Suède et en Nouvelle-Zélande
– Des test d’endurance, de qualité et de bruit pour chaque composant
– De nombreux contrôles au cours de la production : quatre pour la carrosserie nue, trois lors de la peinture et quatre lors du processus d’assemblage ainsi qu’une multitude d’autres essais relatifs à l’électronique, au dynamomètre et à l’eau
– Un total de plus de 700 contrôles pour chaque véhicule en fabrication
– Un dernier contrôle qualité de 30min est effectué sur chaque Ghibli, à la sortie de l’usine, avant d’être livrée au client
Enfin, chaque Ghibli est testée sur route pendant 60 km avant d’être livrée au client.
Masserati