L’Acquarossa – Fendi

L’Acquarossa, l’élixir rouge passion des grandes héroïnes d’aujourd’hui.

Egérie Chiara Mastroianni

F comme Fendi, F comme Femme.

Passion Romaine
L’histoire démarre en 1925 avec un petit atelier de maroquinerie et de fourrure ouvert par Edoardo et Adele, via del Plebiscito…
Elle poursuit son avancée au sein d’une première boutique écrin sept ans plus tard, dans le prestigieux quartier de Parioli… Elle culmine en 2005 avec un somptueux Palazzo célébrant les 80 ans de la griffe, entre la via Condotti et la via del Corso…  Nul doute, l’histoire de Fendi est profondément, intimement liée à la ville qui l’a vue paraître, s’imposer, triompher : Rome.
Une ville ? Plus que ça : un héritage, un paysage, un souffle, une philosophie. Tout un Art ! Une capitale richement peuplée de ses réminiscences antiques, de ses fantômes Renaissance, des effluves baroques de ses palais, fontaines, places et ruelles. Une capitale qui renferme aussi Cinecittà, Mecque du cinéma légendaire, dans laquelle officiait le cinéaste Luchino Visconti, lequel tenait à ce que ses actrices, Silvana Mangano, Alida Valli, Claudia Cardinale ne s’habillent… qu’en Fendi. Dès l’origine, Fendi se gorge de ce passé opulent et s’inscrit dans son éclatante tradition : cuirs sublimes, fourrures d’exception, finitions couture placent la griffe sur le terrain de l’artisanat de grand luxe. Un rang qu’elle n’a jamais quitté depuis.
Et pourtant, parallèlement, Fendi ne cesse de se projeter vers l’avant. Sous l’impulsion de ses femmes, la marque fait de l’innovation une exigence, de la modernité un absolu. L’audace iconoclaste dans le traitement des peaux vaut ainsi aux deux F du logo de devenir synonymes d’un autre :

F comme Fendi, F comme « Fur ».
Plus tard, ils formeront le célébrissime fermoir d’un sac révolutionnaire dans le monde entier… le « Baguette ». Entre respect de la tradition et fulgurance de la modernité, l’histoire de Fendi  continue de s’écrire au présent. D’honorer le passé, tout en gardant sans cesse un projet d’avance. Aujourd’hui, ce projet se nomme L’ACQUAROSSA. L’héritier de deux mythes, une ville et sa griffe.

Femina Rossa
F comme Fendi, F comme Femme.
La saga Fendi est une affaire de femmes : d’Adele Fendi hier à Silvia Venturini Fendi  aujourd’hui, en passant par les cinq soeurs Paola, Anna, Franca, Carla et Alda, filles du couple fondateur, l’histoire a largement été tissée par des femmes. Des femmes pionnières. Des femmes fortes. Des femmes visionnaires. Aussi érudites qu’élégantes, aussi curieuses que sophistiquées. Des femmes libres. Des femmes-femmes. Des femmes fières.

Des femmes… Fendi. « La » femme Fendi.
Créatrices, artistes, intellectuelles, actrices, aristocrates : muses amoureuses, porteuses de pouvoir, créatures théâtrales, elles sont les femmes Fendi par essence – par excellence.
Le nouveau parfum Fendi est un hommage à cette insoumise qui ose briser les barrières, les codes, les frontières. Une ode à toutes ces générations de femmes à l’aura prégnante, à la présence marquante.
Tempérament de feu, triomphe de la passion : cette féminité ardente ne pouvait être symbolisée que par une seule couleur… le Rouge.  Ce rouge passion, blason de la femme Fendi, n’est pas un hasard : c’est celui d’une féminité qui embrase… qui embrasse. Et c’est un rouge qui incendie tout ce qu’il touche, incontournable jusque sur le flacon. Jusque sur le nom du parfum.

Rouge « Rossa ».
Rossa dit rouge. Grandeur. Flamboyance. Rossa dit Rome.  Il y a Rossa, mais il y a aussi Acqua, qui dit eau, source de vie, symbole de féminité.
L’ACQUAROSSA : un nom qui dit la fusion troublante des éléments. Une « eau rouge », profonde et dangereuse, un philtre d’amour, brûlant et interdit, un exalteur de passion.

Trophée Parfait
Un parfum d’exception à destination d’une femme d’exception : pour son conditionnement, L’ACQUAROSSA ne pouvait être autre chose qu’un objet précieux, luxueux, unique. Exceptionnel. Il ne pouvait non plus être autre que le reflet de l’esprit de la dynastie Fendi : ressusciter une opulence d’autrefois, mais au prisme de cet avant-gardisme inscrit dans l’ADN de la griffe. De la fusion de ces deux ambitions résulte un trésor antique au design d’aujourd’hui. Sa géométrie anguleuse est monumentale : elle évoque l’architecture parfaite, mathématique, majestueuse des monuments romains, revisitée avec des lignes épurées.
Sa couleur fonctionne en colorblock : un rouge passion qui dévore. Laqué à l’extrême, il est poli, rutilant, cosmétique, impeccable. Et esquisse au passage un pas de trois avec sa coiffe noir et or, en écho au fermoir de l’iconique sac Peekaboo.
L’or… Couleur du luxe par excellence, il revient pour mettre en valeur richement et élégamment la laque rouge. Poinçonné des fameux F entrelacés du patronyme Fendi, il constitue le socle solide, olympien, sublime d’un flacon à la fois délicat et puissant.
Contenant d’une fragrance éblouissante, le flacon devient parfois contenu. Quand il se glisse dans un étui à la hauteur de son élégance, c’est pour côtoyer un motif Péquin d’inspiration art déco, signature emblématique de la maison Fendi. Ce dernier est ici décliné en deux variations de rouge, structurant d’une manière aussi géométrique que poétique un packaging aux touches finales gravées d’or.

Des teintes nobles, des lignes aristocratiques, une laque luxe et un motif mythique…
L’ACQUAROSSA, un jus d’exception, un flacon de collection.
L’ACQUAROSSA BAIN & CORPS
L’ACQUAROSSA LAIT DE PARFUM POUR LE CORPS
Ce lait pour le corps onctueux et sensuel hydrate, adoucit et sublime la peau du matin au soir, tout en l’enveloppant d’un sillage raffiné exhalant les notes enivrantes de l’Eau de Parfum L’ACQUAROSSA.

Lantana Diva
Une femme qui marque, un sillage qui imprègne. C’est l’équation évidente d’une fragrance qui ne passe pas inaperçue, pour une femme qui ne se dérobe pas aux regards. Déclaration d’ultra-féminité, manifeste d’hyper-sophistication, L’ACQUAROSSA disperse une trace tenace.
Ce sillage remarquable, c’est celui d’un Floral Boisé flamboyant plein d’allure. La parfaite traduction olfactive de la femme Fendi, imaginée par François Demachy, Directeur du développement olfactif des parfums LVMH, en collaboration avec les parfumeurs Delphine Lebeau et Benoist Lapouza. En avant-scène, un départ fusant et vif, extrêmement, sublimement italien.
Les notes de Bergamote de Calabre et de Mandarine de Sicile sont arrondies d’un délicieux Accord de Prune : pétillant, élégant, entêtant.
Au cœur du parfum bat la fleur de lantana. Un parti pris inédit pour L’ACQUAROSSA.
Cette fleur rouge et or a le tempérament des régions méditerranéennes dans lesquelles elle s’épanouit : sauvage, indomptable, elle émane des accents fruités, épicés, acidulés. Mais elle se laisse volontiers exalter par un bouquet noble d’essence de Rose, de Fleur d’Oranger et de Magnolia.
En arrière-scène, essence de Cèdre Rouge, Musc et Patchouli d’Indonésie entérinent une composition puissamment féminine et hautement sophistiquée sur toutes les notes. Au final s’orchestre un sillage riche et gravé dans le marbre – à l’image des splendeurs romaines qui l’ont inspiré…

Egérie Sublime
Un parfum, c’est une femme, une personnalité… un visage. Chiara Mastroianni est celui de L’ACQUAROSSA. Son incarnation. Son image.
Nouvelle ambassadrice Fendi.
Chiara-Mastroianni - Fendi

Car Chiara Mastroianni n’est pas qu’une égérie : elle est une authentique femme Fendi. Son patronyme est un mythe qui dit l’Italie, le cinéma, le talent, la légende. Mastroianni. Le nom de l’acteur le plus célèbre du septième art italien. Fille de Marcello Mastroianni et de Catherine Deneuve, éternelle Belle de jour, étoile indétrônable au panthéon du cinéma français, Chiara fait partie de cette histoire qui a fasciné, et fascine encore. Une femme à la beauté étourdissante. Une femme distinguée, raffinée, une femme vraie. Une femme que son histoire, ses amours, ses passions font vivre entre la France et l’Italie, entre Rome et Paris.

Un mariage à l’italienne, la fusion de la Rive Gauche et de la Dolce Vita. Le grand metteur en scène André Téchiné l’a fait débuter en 1993 aux côtés de Catherine Deneuve dans Ma saison préférée. Mère et fille se sont retrouvées un peu moins de deux décennies plus tard pour le magnifique Les Biens-aimés de Christophe Honoré. Ce dernier lui a également offert ce sublime portrait de femme que fut Non ma fille, tu n’iras pas danser.

L’exigence, l’élégance et la passion coulent dans les veines de cette femme à la fois volcanique et aristocratique. Une véritable héroïne d’aujourd’hui. Une authentique femme Fendi.

Splendeurs Statuesques
C’est sous l’objectif du photographe Jean-Baptiste Mondino que Chiara Mastroianni donne son interprétation de la passion. Son rôle à la fois le plus naturel et le plus intense : celui de la femme Fendi, flamboyante, audacieuse, triomphante Inspirée par la richesse de l’iconographie italienne, l’image a des allures de tableau moderne. Puissant, émouvant.
Chiara, sereine, libre, impériale, trône au-dessus de la ville. Elle fait corps avec une statue monumentale, symbole de la luxuriance du patrimoine romain. Gracieuse, sensuelle, la femme à la fois divine et charnelle qu’elle incarne est en osmose avec ce corps de marbre : mimétisme des attitudes, harmonie des couleurs.
En toile de fond : Rome et sa grandeur. Les teintes brique de la ville et l’ombre de ses pins emblématiques s’esquissent en une brume poétique. Premier plan et second plan se fondent. La femme se confond avec la ville, Chiara fusionne avec Rome. De cette composition picturale forte ressort une féminité dominante, affranchie, moderne. Celle de la femme Fendi dans toute sa splendeur. C’est l’incarnation d’une femme pionnière et libre, d’une féminité intemporelle, d’un tempérament brûlant et digne en même temps. L’ACQUAROSSA, l’élixir rouge passion, a trouvé son image. Sans tabous et simplement sublime.

L’ACQUAROSSA
L'acquarossa-Fendi
Prix Publics Indicatifs
Eau de Parfum 30ml 59.00 Euros
Eau de Parfum 50ml 84.00 Euros
Eau de Parfum 75ml 102.00 Euros
Lait de parfum pour le corps 38.00 Euros
Disponible dès septembre 2013 en exclusivité chez Sephora
www.fendi.com/ii/en