Hermès – Le Jardin de Monsieur Li

Le monde est le champ d’exploration d’Hermès, la terre son jardin.

Jardin-de-Monsieur-Li

un jardin chinois reste inachevé tant que tout, étang ou kiosque, n’y a pas reçu un nom, ce nouveau parfum-jardin s’appelle Le Jardin de Monsieur Li.

Dès 2003, la maison nous emmène à la découverte d’Un Jardin en Méditerranée dans les pas du parfumeur de la maison, Jean-Claude Ellena. D’Un Jardin sur le Nil à Un Jardin sur le Toit, d’autres parfums-jardins suivront. Tous irrigués par le thème annuel de la maison, ils témoignent de la rencontre entre l’esprit d’Hermès, l’âme d’un lieu et l’inspiration de l’auteur. Et quoi de plus irrésistible pour un nez vagabond que le thème choisi pour irriguer 2015, la flânerie ? Quoi de plus attirant pour Jean-Claude Ellena, amoureux des Orients, de l’harmonie et des voyages, que le pays où l’on proclame : « La vie débute le jour où l’on commence un jardin. »

Jean-Claude Ellena s’envola donc pour la Chine. Il visita des jardins. Plusieurs. Chacun était unique, mais tous parlaient la même langue, fluide et précise. Il créa donc son jardin. Un jardin imaginaire, inspiré par la force symbolique de tous ces jardins. Un paradis terrestre, miniature, à taille humaine. Un ermitage où dialoguer avec soi et autrui, et honorer ses ancêtres. Un point de vue sur l’âme et la création où les beautés diverses ne rivalisent jamais, mais se complètent et se rehaussent. Un endroit que l’on ne peut goûter pleinement que si l’on en fait chaque jour un tour incomplet, humble et fervent, avec un oeil toujours plus neuf, un coeur toujours plus pur. Une circulation où le promeneur, à chaque instant, entrevoit une surprise et chasse les esprits inféconds. Un lieu de méditation où flânerie et pensée sont soeurs, où chaque pas libère l’imagination.

Et comme un jardin chinois reste inachevé tant que tout, étang ou kiosque, n’y a pas reçu un nom, ce nouveau parfum-jardin s’appelle Le Jardin de Monsieur Li. Pour que chacun puisse y trouver son havre de paix, son lieu où le repos, le travail et la vie ne font qu’un. Parce que, lettrés ou non, Chinois ou non, jardiniers ou non, « on a tous quelque chose en nous de Monsieur Li », ce patronyme qui, pour être courant en Chine, n’en est jamais commun pour autant, car il rassemble et symbolise notre humanité.

Les parfums de la flânerie

« Je me suis souvenu de l’odeur des bassins, de l’odeur du jasmin, de l’odeur des pierres mouillées, de celle des pruniers, des kumquats et des bambous géants. Tout était là, et même, dans leur étang, les carpes qui prenaient le temps de devenir centenaires. Les buissons de poivriers du Sichuan étaient aussi épineux que des rosiers, et les feuilles exhalaient une odeur citronnée. Il ne me restait plus qu’à composer ce nouveau jardin, qui contenait tous les autres. » Jean-Claude Ellena

Une peinture pour étui

Artiste chinois contemporain, Li Xin est né sur les bords du fleuve Jaune, et la maison qu’il habite est perchée sur la falaise qui le surplombe. Toute son enfance est baignée par ce flot immense et puissant. Sa vision, bien sûr, mais aussi ses effluves et sa rumeur, omniprésente. Pour Hermès, il a réalisé une série de peintures et l’une d’elles a été choisie pour ceindre, comme on emballe un cadeau, le flacon du parfum-jardin inspiré à Jean-Claude Ellena par son voyage en Chine. Un fleuve d’encre ondule, outre-gris, sans commencement ni fin, sur le papier fin. Un paysage secret émerge de l’union du papier, de l’encre et des eaux. Les éléments qui ont inspiré le parfum conspirent à présent à le protéger. Une boucle est bouclée, avant de s’ouvrir à nouveau sur le mystère d’une odeur.

En écho à la nature et à la tradition, un jaune impérial traversé de vert cru, acide, anisé, couronne l’étui et illumine le flacon.

Hermès parfumeur

L’aventure d’Hermès commence en 1837 lorsque Thierry Hermès, artisan harnacheur, ouvre un atelier à Paris. Présent dans l’histoire d’Hermès dès les années 1930, le parfum évolue à l’unisson des autres métiers de la maison. C’est en 1951 que l’aventure olfactive débute véritablement avec Eau d’Hermès, composée par Edmond Roudnitska. Dix ans plus tard, c’est la naissance de Calèche, premier parfum féminin de la maison. Depuis, les créations par de grands noms de la parfumerie se sont succédé, apportant leurs contributions à l’engagement d’Hermès dans la parfumerie de métier, à la fois comme artisan et comme artiste.

En 2004, Jean-Claude Ellena devient le parfumeur exclusif de la maison. Esthète de l’épure et de la matière, il signe les nouvelles pages de l’histoire parfumée d’Hermès. Sa démarche libre épouse celle de la maison, illustrant à chaque création un savoir-faire qui a placé l’artisanat, la singularité et une fantaisie rigoureuse au coeur de sa quête.

En 2014, Hermès étend son savoir-faire du parfum pour soi à l’art de vivre le parfum autrement. L’histoire du métier s’enrichit alors d’un nouveau chapitre : le Parfum de la maison. Hermès ouvre la porte d’un espace olfactif au coeur de notre intimité, et confie cette collection d’objets parfumés à un parfumeur dédié : Céline Ellena. Ainsi, l’art de vivre le parfum Hermès gagne chaque pièce de la maison.

Cette même année, Christine Nagel, créateur parfumeur, rejoint Hermès pour imaginer aux côtés de Jean-Claude Ellena les créations de demain.

Dans la bibliothèque des parfums Hermès, chaque parfum est un récit, chaque parfum ouvre un imaginaire.

LES PARFUMS-ROMANS

Récits peuplés de personnages et d’événements, les Parfums-Romans déploient le temps dans la durée et puisent leur inspiration dans le patrimoine d’Hermès. Ainsi, les « classiques » Calèche, Amazone, Équipage, Bel Ami… comme les « nouveaux romans » Eau des Merveilles, Terre d’Hermès, Voyage d’Hermès ou Jour d’Hermès racontent chacun une histoire singulière et offrent en partage le monde imaginaire de la maison.

LES PARFUMS-NOUVELLES

Récits plus brefs, au nombre limité de personnages et d’événements, les Parfums-Nouvelles – Jardins et Colognes – concentrent le temps autour de l’instant. Promenades olfactives dans les pas du parfumeur, les Jardins dessinent une géographie sensorielle inspirée par les thèmes annuels d’Hermès. Expressions figuratives et généreuses d’un plaisir simple, les Colognes Hermès s’inscrivent dans un registre composé d’instantanés olfactifs.

LES PARFUMS-POÈMES

Sobres et intenses comme des haïkus, les Parfums-Poèmes réinventent une nature aussi précieuse qu’insolite, sublimée par l’écriture d’un compositeur en quête d’inédit. Matières nommées de manière directe, au service de sensations ténues, d’impressions ineffables, Hermessence est une collection de fragrances destinée exclusivement aux magasins Hermès.

LES RÊVERIES

Écritures libres comme le sont les vagabondages de l’esprit, les Rêveries essaiment leurs propos dans toute la maison, des conversations entre l’air et la matière qui dialoguent avec l’imaginaire de chacun. Cinq Rêveries ouvrent la collection : Des pas sur la neige, Fenêtre ouverte, Temps de pluie, Champ libre, À cheval ! Ces parfums sont portés par trois familles d’objets, sédentaires ou nomades : le cheval origami, le galet et la coupe bougie.

La Gamme

Eau de toilette

Vaporisateurs 30, 50, 100 ml

Gel douche pour le corps 200 ml

Lait hydratant pour le corps 200 ml

Gel moussant mains et corps 300 ml

Coffret de trois savons parfumés à composer

Le Jardin de Monsieur Li est disponible dans les magasins Hermès, les grands magasins et les parfumeries agréées.

Jardin-de-Mr-Li