Georges Vantongerloo

Exposition  » Le modernisme Belge » au Museum Voor Shoene Kunsten (MSK)

Georges Vantongerloo

 L’art abstrait Belge et l’Europe 1912-1930 du 02 mars au 30 juin 2013

Voici la première grande rétrospective, depuis plus de vingt ans, consacrée au modernisme belge vers 1920. L’avant-garde belge historique est illustrée à travers les beaux-arts, l’architecture, l’art décoratif, la typographie, la photographie, le cinéma, la musique, la littérature et le théâtre. Des protagonistes belges tels que Marthe Donas, Jozef Peeters, Jules Schmalzigaug, Victor Servranckx et Georges Vantongerloo côtoient des contemporains étrangers comme Alexander Archipenko, Piet Mondriaan, Lászlo Moholy-Nagy et Theo van Doesburg. Plusieurs grands musées étrangers prêtent des œuvres majeures pour cette exposition.

Belgian abstract art and Europe 1912 – 1930 du 02/03 au 30/06/13

In first major retrospective exhibition of Belgian modernism around 1920 for more than twenty years, Belgium’s historical avant-garde will be illustrated through visual and applied art, architecture, typography, photography, films music, literature and theatre. Belgian protagonists like Marthe Donas, Josef Peeters, Jules Schmalzigaug, Victor Servranckx and Georges Vantongerloo will be juxtaposed with foreign contemporaries like Alexander Archipenko, Piet  Mondrian, Laszlo Moholy-Nagy and Theo van Doesburg.  A number of large international museums are loaning works for this exhibition.
Georges Vantongerloo
Au début de la seconde guerre mondiale , Georges Vantongerloo émigra à La Haye. Très rapidement il adhéra à l’avant-garde néerlandaise et entretint des contacts avec des artiste du même bord, en première instance avec Théo Van Doesburg. En novembre 1918, Vantongerloo fut le seul artiste belge à signer le manifeste de la revue d’art Le Style (De Stijl), avec entre autre Piet Mondrian et Van Doesburg. Ses premières œuvres abstraite furent des sculptures. En parallèle, il étudia en peinture les possibilités spatiales de la couleur.

Georges Vantongerloo
At the outbreak of WWI, Georges Vantongerloo left Belgium for The Hague. He soon made connections with the Dutch avant-garde and kept in touch with like-minded artists, above all Theo Van Doesburg. In November 1918 he signed the manifesto of De Stijl alongside Piet Mondriaan, Van Doesburg and others, the only Belgian artist to do so. His first abstract works were sculptures. Parallel to this, in painting he sought out the spatial potential of colour.

Visuel :
Georges Vantongerloo
Etude N°III 1920
Caséine sur panneau
H 30 cm / L 22.5 cm
©Musée des beaux arts Gent

Informations pratiques :
MSK (Museum voor shoene Kunsten)
Fernand Scribedreef 1
9000 Gent (Gent)
België
mskgent.be/fr/