Château Lagrézette et Alain Dominique Perrin

Une histoire de passion… partagée

Rosé-de-Julie-Lagrézette1

On connait l’amour d’Alain Dominique Perrin pour le Château Lagrézette à qui il a su redonner vie et pour le Malbec auquel il a conféré ses plus belles lettres de noblesse.

Mais cette passion, il a également su la faire partager par les plus grands.

Parmi eux, Cédric Blanc, winemaker de grand talent qui fut d’abord maître de chais au Château avant de devenir directeur de production en 2013.

Autre passionné membre de l’équipe, Michel Rolland. Personnalité très influente dans le monde œnologique, ce consultant apporte sa parfaite connaissance des goûts des plus grands critiques comme des simples consommateurs pour faire des vins Lagrézette de véritable best-seller en France et à l’étranger.

Alain Dominique Perrin : Itinéraire d’un esthète

Rosé-de-Julie-Lagrézette2

 Très tôt, Alain Dominique Perrin a montré son goût de l’exception, sa passion du Beau sous toutes ses formes et son envie de donner vie à des projets réputés difficiles, voire impossibles.

C’est ainsi qu’il a mené sa carrière.

Passant d’une première vie d’antiquaire à une carrière de golden boy, il se lance dans l’aventure Cartier et fait de la marque un incontournable du monde du luxe.

Loin de se satisfaire de ce succès mondial, il s’impose également comme un mécène des arts, de l’art contemporain surtout avec la création de la Fondation Cartier à Paris.

Ce qui ne l’éloigne pourtant pas du monde des affaires, puisqu’il lance également la première école de marketing du luxe et s’implique activement dans le domaine de l’horlogerie haut de gamme.

Toujours sur la brèche, il créé en 2005 l’Institut Supérieur de Marketing du Goût à Paris La Défense et se consacre également au développement de ses campings haut de gamme : «Original Camping». Mais c’est peut-être avec le Château Lagrézette qu’il marie le mieux ses deux passions : l’amour du beau et la création de produits d’exception.

Château Lagrézette – Le Rosé de Julie -Passion Malbec

Rosé-de-Julie-Chateau-lagrézette

Bon sang ne saurait mentir : nulle part ailleurs qu’au Château Lagrézette l’adage ne se vérifie mieux.

Ainsi, le rosé de Julie réunit les meilleures qualités du cépage roi du Château, et celles de Julie, fille d’Alain Dominique Perrin qui le premier a su redonner ses lettres de noblesse au Malbec.

Les qualités du Malbec, on les connait : un raisin d’exception qui garantit des vins puissants, fruités et colorés.

On les retrouve dans cette version d’un rose pâle, avec un premier nez, puissant et intense qui annonce un vin très expressif, complexe et élégant avec des notes de groseille et de fleurs blanches.

La bouche aux arômes de petits fruits rouges est bien équilibrée et offre une belle fraîcheur avec une finale longue et gourmande.

Quant à Julie Perrin, marraine de ce rosé 2013, elle a insufflé à cette cuvée d’exception toute la passion d’un cépage, d’un terroir et de l’excellence héritée de son père pour en faire un rosé de gastronomie très aérien, qui trouve parfaitement sa place dans les crus de légende du Château Lagrézette.

Le Rosé de Julie 2013, prix public conseillé en boutiques : 16 €

www.chateau-lagrezette.tm.fr